Closer croit tenir sa revanche contre Valérie Trierweiler

vendredi, 26 septembre 2014

Closer croit tenir sa revanche contre Valérie Trierweiler

Par Laurence Rivière

 

Une atteinte au droit à la vie privée est condamnable en dehors de tout mensonge.   Comme tout bon magazine people qui se respecte, Closer a fait l’objet de nombreuses condamnations pour atteinte au droit à la vie privée et au droit à l’image, et notamment en faveur de Valérie Trierweiler. Malgré cela, Closer semble n’avoir pas bien saisi ce qui lui était reproché dans le cadre de ces condamnations. L’occasion pour nous de faire un petit point rapide sur ces droits pourtant fondamentaux.

 

Lire la suite

Retour